Message des sirènes, 6 septembre 2007


«  Tu nous appel souvent dans tes rêves. Nous sommes dans un monde parallèle proche du votre, cependant bien différent.

Nous travaillons avec les 7 rayons qui traversent les eaux. Nous distribuons ces faisceaux aux endroits qui se trouvent dans l’ombre et le besoin. Nous éclairons et guérissons les parties qui en ont besoin tout au fond de l’eau, les abysses qui vous semblent si noires alors qu’une vie si lumineuse vibre.

L’eau transmet les vibrations de guérison et nous nettoyons aussi les mémoires de douleurs et de tristesses « imprimées « dans l’élément liquide. La mémoire de l’eau est immense et vous n’avez pas encore compris l’importance de cet élément ainsi que des possibilités de guérison qu’offre cet élément.

Cependant votre conscience s’ouvre lentement mais sûrement. Nous l’observons depuis les fonds marins ou nous travaillons. Beaucoup d’entités nous secondent.

Le monde des mammifères marins nous est très important et son travail est une bénédiction pour nous. Ne tuez plus sans conscience, vous vous tuez vous-mêmes.

Une partie de la conscience des dauphins s’en est allée mais il reste bien d’autres mammifères marins pour se travail de lumière et d’ouverture de route et de connections.

Une infime partie de vous le sent le sait mais votre développement demande de passer par des chemins sinueux. Mais tel est votre cheminement et nous l’acceptons totalement.

Votre manque de respect pour la Terre-Mère vous apprend à grandir et vous oblige par sa déchéance à prendre conscience. L’éveil est à ce prix. Allez-y ne tardez plus, la planète s’impatiente de pouvoir à nouveau respirer et refleurir et vous offrir ce qu’elle à de plus beau.

Son amour est si grand pour vous qu’elle s’impatiente que ce nettoyage se fasse.

L’élément liquide frappera encore et nettoiera encore des côtes et il se mélangera à l’élément terre pour que l’élément air puisse lui aussi nettoyer cette planète et y faire revivre la paix et la justice Divine. L’élément feu sera aussi un puissant nettoyant.

N’oubliez pas le but est de retrouver ce que le cœur à de mieux à offrir, le cœur  de la terre, le votre et le notre. Nous serons unis à l’infini.

Ainsi se termine notre message. »